L’entreprise à l’heure du « reset »


C’est une certitude, il y aura un « avant » et un « après » à cette crise, obligeant les entreprises à se remettre en question et à s’adapter. Depuis quelques semaines, le monde s’est immobilisé. Plus de la moitié de l’humanité …

L’état antérieur du système fait consensus. Nous sommes en effet entrés dans la « troisième dette mondiale » : dette envers le présent (l’être), dette envers les (pays les) plus fragiles (l’avoir), et dette européenne inévitable (le pouvoir). L’état ultérieur, après le « reset », apparaît progressivement à mesure que comportements personnels et professionnels s’adaptent aux situations de « lockdown » et à leurs conséquences financières et logistiques. La place centrale qu’y joueront les technologies numériques est déjà avérée

Pour en savoir plus, lire la Source

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

dix − cinq =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :