Autisme et Alzheimer : des robots médiateurs ?


Plutôt qu’un robot compagnon, une équipe de chercheurs suggère le « robot extension », un peu comme une prothèse en communication.

Le patient reste le sujet et les premiers résultats sont étonnants. Analyse de Sophie Sakka, roboticienne qui dirige le projet.

Pour en savoir plus : consultez la Source

La Rédaction de Neomel

L'équipe des rédacteurs de Neomel réalise une sélection d'articles de qualité pour vous proposer une revue de presse. Avez-vous apprécié Neomel ? Faites-le savoir à votre réseau en partageant ou en commentant. Merci

Laisser un commentaire

dix-huit − six =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.