Archéologie : que disent les stèles perdues d’Éthiopie?


Depuis 2018, une équipe d’historiens et d’archéologues français et éthiopiens explore le nord de l’Éthiopie à la recherche de stèles funéraires gravées en arabe.

L’historienne Amélie Chekroun nous fait le récit de cette mission de terrain qui tente de comprendre l’histoire des communautés musulmanes installées au cœur du royaume chrétien d’Éthiopie entre les Xe et XIIIe

Voir la Source

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

un × deux =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :