Pro masque contre Anti masque

Pro-masque versus Anti-masque, une dialectique stérile ! Dr Fouché, médecin anesthésiste-réanimateur

La protection des personnes vulnérables (en surpoids, diabétiques insulinorequérantes, hypertendues, et immunodéprimées) serait peut-être une piste de ciblage plus fin. En effet, l’utilisation d’un masque chirurgical ne les protège pas. Alors que celle d’un masque FFP2 semble tout à fait efficace. Et que c’est bien ceux là qui sont à risque de faire des formes graves. Par ailleurs, un ciblage précis de cette population à risque aurait un moindre niveau de toxicité systémique et de poids pharmacoéconomique, ainsi qu’une meilleure efficacité sur la diminution de survenue de formes sévères.

A Consulter : Le collectif médecins et soignants pour une politique sanitaire de la COVID-19 juste, éclairée, et proportionnée.

Pour en savoir plus, lire la Source

 

Michel

Concepteur Rédacteur SEO. Michel est journaliste. Il a publié depuis plus de trente ans des articles de presse quotidienne et magazine, des reportages vidéos dans des médias variés : La Dépêche du Midi, La Lettre de Marine Mobilité, Marianne, Cols Bleus, BlueWin SwissCom, M6 Web, Quokkasport, SeniorPlanet, TV Web Bretagne, Le Télégramme de Brest, Ouest France, IFilm.

Laisser un commentaire

deux × 3 =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.