Pro masque contre Anti masque

Pro-masque versus Anti-masque, une dialectique stérile ! Dr Fouché, médecin anesthésiste-réanimateur

La protection des personnes vulnérables (en surpoids, diabétiques insulinorequérantes, hypertendues, et immunodéprimées) serait peut-être une piste de ciblage plus fin. En effet, l’utilisation d’un masque chirurgical ne les protège pas. Alors que celle d’un masque FFP2 semble tout à fait efficace. Et que c’est bien ceux là qui sont à risque de faire des formes graves. Par ailleurs, un ciblage précis de cette population à risque aurait un moindre niveau de toxicité systémique et de poids pharmacoéconomique, ainsi qu’une meilleure efficacité sur la diminution de survenue de formes sévères.

A Consulter : Le collectif médecins et soignants pour une politique sanitaire de la COVID-19 juste, éclairée, et proportionnée.

Pour en savoir plus, lire la Source

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

un × 2 =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :