Naim Nadir remporte la deuxième édition du Concours photo Shah Marai

Des 11 visages saisis en gros plan, profondément marqués par la vie, surgissent des regards dont certains vous percent au point d’être presque insoutenables et d’autres, douloureux, se perdent au loin. « J’ai voulu isoler les yeux des sujets afin que leur regard et leur expression racontent leur histoire », explique le photographe.

Pour en savoir plus : Lire la Source

La Rédaction de Neomel

L'équipe des rédacteurs de Neomel réalise une sélection d'articles de qualité pour vous proposer une revue de presse. Avez-vous apprécié Neomel ? Faites-le savoir à votre réseau en partageant ou en commentant. Merci

Laisser un commentaire

seize − dix =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.