Et si les préhistoriens avaient tout raté : la part


Et si l’Asie du sud-est avait, durant sa Préhistoire, privilégié le végétal au détriment de la pierre ? Désormais totalement invisible, un « âge du bambou » peut-il supplanter celui de la pierre ? Avec Hubert Forestier, professeur au Muséum National d’Histoire Naturelle.

Pour en savoir plus, lire la Source

La Rédaction de Neomel

L'équipe des rédacteurs de Neomel réalise une sélection d'articles de qualité pour vous proposer une revue de presse. Avez-vous apprécié Neomel ? Faites-le savoir à votre réseau en partageant ou en commentant. Merci

Laisser un commentaire

quatorze + douze =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.