Et si les préhistoriens avaient tout raté : la part


Et si l’Asie du sud-est avait, durant sa Préhistoire, privilégié le végétal au détriment de la pierre ? Désormais totalement invisible, un « âge du bambou » peut-il supplanter celui de la pierre ? Avec Hubert Forestier, professeur au Muséum National d’Histoire Naturelle.

Pour en savoir plus, lire la Source

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

5 × deux =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :